FANDOM


Bee queen soir

piège bee queen

Bonjour à tous. Voici une discussion pour partager sur le sujet des mégabases. Les joueurs aguerris n'apprendront surement rien ici (mais ils pourront nous partager, avec fruit, leurs expériences). De plus ce n'est que ma manière de jouer personnelle que j'expose. Il y a tant de manières de faire ! Je précise que je joue à Don't Starve Together (DST) quasi exclusivement (même en solo). Cela change un certain nombre de critères (notamment le nombre de PV des géants ! C'est hard en solo... Parfois même délirant : je pense à Toadstool. Mais pour pouvoir avancer tranquillement en solo et se concentrer sur la construction de votre base, il existe des mods permettant de remettre un nombre raisonnable de PV à la plupart des mobs : les PV de DS en fait).

Bien que d'après le sondage, "Quelle est la chose qui vous fait aimer Don't Starve ?", je vois que nous, amateurs du genre "mégabase", soyons moins nombreux que les survivalistes purs et durs ça me paraît intéressant de partager sur le sujet.

Ce qui suit sera donc pour toi, amateur de mégabases.

A moins d'être un champion du "hit and run" et de la survie, oubliez la course contre les monstres si vous souhaitez garder du temps pour construire. Dans DST il suffit de beaucoup s'enfuir pour survivre. Bien sur, vous ne pourrez pas entièrement vous passer de combattre. Il faut savoir faire un minimum, car DST reste un jeu de survie, après tout ! Vous ne pouvez pas gérer entièrement toutes les situations grâce aux interactions des mobs entre eux. Et il faut vivre sur le long terme pour pouvoir se développer.

Quelques astuces pour construire des mégabases Modifier

La toute première chose : soyez patient !Modifier

Une mégabase digne de ce nom n'apparait qu'à partir de J+150/200 : avant il vous faudra développer péniblement vos premières fermes.

Apprenez à gérer les saisons :Modifier

Sans ça vous n'irez surement pas au-delà du premier hiver (tué par le froid) ou du premier printemps (tué par des monstres d'ombre) ou du premier été (tué par insolation ou incendie causant la perte de votre matériel). Guides/Le Guide Pour Bien Débuter à Don't Starve

Dans vos premiers joursModifier

Ne ramassez pas tout ce que vous trouvez ! Gardez de la place pour les choses essentielles. À savoir : du bois (au moins de quoi faire un moteur d'alchimie et un peu de feu), bien sur herbe et brindilles, pierres et silex (40 de chaque devraient suffire, bien que les pierres viendront rapidement à être nécessaires en plus grand nombre). De l'or (sans quoi vous n'aurez pas vos machines). Des toiles d'araignées (premiers vêtements d'hiver oblige) : visitez le marais pour en avoir gratuitement. Sinon détruisez de petits nids niv 1 : c'est assez facile à ce niveau - pas d'araignée gardienne - et ne vous inquiétez pas : il y a suffisamment de nids sur la carte ! Sinon vous irez en chercher dans les grottes. Rapidement trouvez de la laine de beefalos pour les vêtements d'hiver. Si vous trouvez un koaléphant (tout en explorant) la trompe vous permettra de faire une doudoune (pas très efficace, mais c'est mieux que rien). Du charbon : soyez généreux, brulez 10/12 (ou +) arbres ! à raison de 1 ou 2 charbons produit par arbre et 6 charbons pour construire une mijoteuse... Pour le reste, à vous de voir. Nourriture, outils et armes... Vous pouvez accumuler des champignons rouges ou des pétales de fleur en grande quantité. Les champi vous permettent de tuer une dinde qui apparaitrait (posez-en trois au sol) et cuits ils pourrissent rapidement !  La pourriture sera très utile pour fertiliser buissons et touffes d'herbe que vous aurez replantées. Les fleurs pour la santé mentale et toujours pour les pourritures. Perso je préfère les champignons (plus vite pourris) car la santé mentale va remonter lors de vos premières inventions... pas de panique.

La nuitModifier

Ne restez pas au coin du feu sans rien faire ! La nuit est propice pour ramasser des tas de choses : champignons bleu par ex. Et comme elle dure longtemps en hiver si vous restez au camp prêt du feu vous allez perdre beaucoup de temps. A moins d'avoir besoin de dormir... mettez la nuit à profit : créez des lanternes (voir lanterne) ou un casque de mineur et en avant.

Choisissez un bon lieu de camp. Modifier

Le roi cochon est un classique, mais pas nécessairement le mieux. Il a aussi l'avantage d'avoir Glommer à proximité : vous n'aurez pas à courir toute la map par les nuits de pleine lune. Les beefalos (voir boeufalo): à cause des chiens (à partir du 8eme ? 9eme jour première vague). Mais j'aime aussi le désert du Dragon Mouche (pas trop proche, hein !!). D'abord parce que le sol est vierge de plante (à part quelques cactus). C'est plus simple pour construire. Même idée dans un biome rocheux. Ensuite, parce que les Bulbes à viande ne pousseront pas ici, laissant sauves vos cultures et vos abeilles. Ensuite parce qu'un bon village de lapins vous permettra d'éliminer le géant sans efforts (sinon celui de construire le village: LOL). Si votre base est déjà développée ailleurs, ce sera le double d'efforts pour venir faire votre piège à dragon mouche. Enfin parce que ce désert comporte nombre de roches disponibles pour construire et les fameux buissons virevoltants (voir virevoltant) dans lesquels on trouve en tous temps moult herbes et brindilles et aléatoirement d'autres choses utiles comme par ex. des engrenages !).

D'autres éléments intéressants pour faire une base autour : un trou de ver. Les chiens grognent-ils ? Hop, je saute dans le trou et je me retrouve de l'autre côté où j'ai construit un piège à molosses.

Une pierre de résurrection : surtout si je choisi de ne pas me concentrer sur la magie au début (et fabriquer amulette ou effigie).

Si vous jouez en mode "sans fin", le centre de votre base sera bien placé à côté du portail (poterne fleurie).

Si votre carte est "étoilée", faire sa base au centre est aussi une bonne idée pour avoir accès à tous les biomes au plus rapide.

Enfin, assurez-vous de ne pas avoir de nid d'élan/oie tout proche. Ces dernières détruiront vos structures et vous attaqueront pendant le printemps.

Construisez rapidement un réseau routierModifier

Car comme dans la vraie vie, tout se développe autour des grands axes. Faites un premier camp de survie, puis sans tarder commencez les routes (profitez de l'automne ou le sol est visible, sinon faites-le au printemps suivant. Des morceaux de sol pavé (pavés) sont disponibles, sans effort, dans le biome en mosaïque : sinon placez des morceaux de sol rocheux ; vous les transformerez plus tard en sol pavé. D'abord cela vous permet de parcourir votre base plus aisément, voir même l'ensemble de la carte si vous êtes un puissant cantonnier. Ensuite cela vous donne une bonne structure pour construire de manière ordonnée.

Pensez "cuisine équipée"Modifier

Trois ou quatre mijoteuses (parfois même plus !) et un frigo au centre (ce qui vous permet d'ouvrir frigo et mijoteuse en même temps). Astuce : ne placez le frigo qu'à la fin ! En effet le frigo s'insère aisément au milieu des mijoteuses, mais les mijoteuses ne se placent pas à proximité du frigo. Vous pouvez avoir un deuxième lieu de stockage avec d'autres frigo pour garder vos graines et vos morceaux de glace et autres denrées qui vous seront moins utiles quotidiennement. Une fois votre cuisine prête, vous pouvez vous faire cuire de bonnes rations qui vous permettront d'aller explorer plus avant votre map, sans avoir à faire des feux partout et cuire des carottes et des baies ramassées en route.

Fabriquez un village de cochons et d'hommes lapinsModifier

À la fin du premier automne ou durant l'hiver, ramassez toutes les maisons de cochon. Profitez de finir votre exploration tout en faisant ça. Il faut se discipliner pour ne se remplir les poches qu'avec ça... Il est toujours tentant de ramasser toute sorte de matériel, mais vraiment à long terme vous aurez gagné du temps en vous concentrant sur cette unique activité (ramassez un engrenage si vous en trouvez, bien sur ! Et des carottes si vous mourez de faim, évidement). Faites de même pour les villages de lapins géants, sous terre. Ces deux types de villages sont une bonne base pour développer la suite. Surtout les lapins, en fait ! Personnellement je commence à m'occuper de ces lapins lors du premier été (que je passe sous terre pour éviter la chaleur trop intense en surface) pour développer une base souterraine. Un gros village de chaque type (cochons/lapins) vous sera utile pour produire peaux et viandes/houppettes, carottes et viandes, le tout en grande quantité. Les maisons de lapins s'exportent en surface ainsi que l'inverse pour les cochons. Mais les cochons sont moins utiles sous terre que les lapins en surface. Cela vient du fait (je pense), que sous terre les cochons sont marqués par l'obscurité ambiante: du coup ils ne vous aideront pas à bucheronner, par ex. (du moins c'est mon expérience dans DST).

Les fermesModifier

Le premier pas vers le second stade de la mégabase.

Les fermes sont indispensables pour produire toute sorte de butin utile. Il y a la ferme de base pour cultiver ses légumes, mais aussi des fermes de type "piège" : ferme à toiles et glandes d'araignées. Ferme à lapins, ferme à herbe, piège à dinde etc. Ce sont des constructions qui utilisent les interactions des mobs entre eux ou avec d'autres éléments.

Ferme à toiles

Ferme à araignées : placez 8 cabanes de lapins et huit maisons de cochons en deux rangées légèrement distantes.

Mettez deux ou trois nids d'araignées au milieu. Venez régulièrement ramasser les toiles et les glandes. Vous pouvez n'utilisez que des lapins. Ils sortent en même temps que les araignées et sont agressifs envers elles. Les cochons continueront le travail de jour pour ne laisser aucun répit aux araignées. Même une reine sera vite éliminée.

Grass gecko farm jour

Ferme à herbe : récoltez une bonne quantité de touffes d'herbe (40 c'est pas mal). Placez-les dans un enclos fermé et venez régulièrement cueillir l'herbe. Vous avez un % de chance que sortent des gecko d'herbe. Vous pouvez essayer d'attraper ceux qui sont déjà en liberté sur la carte. Placez une maison de cochon au milieu de votre enclos. Le cochon en sortant fera peur aux geckos qui laisseront tomber leur queue. L'avantage de cette ferme est que le gecko ne tombe pas malade, contrairement aux herbes et buissons que l'on replante. N'oubliez pas de faire un sas à votre enclos, sinon vous aurez surement des geckos qui vont s'enfuir.

Piège à dindon : ces dindons aiment plus les baies qui sont au sol que celles qui sont sur les buissons. Faites un enclos (petit) et placez y une baie. Plantez vos buissons autour de l'enclos. Au matin (pour avoir le plus de temps possible, car les dindons se cachent quand arrive le soir), commencez à récolter les baies. Vous pouvez faire sortir pas mal de dindons (en fonction du nombre de buissons). Ils iront automatiquement vers l'enclos, captivées par la baie qui est au sol. Il ne vous reste qu'à les tuer un à un pour ramasser les pilons. Pilons + baies récoltées = pas mal de boulettes de viandes.

Placer deux cabanes de lapins de chaque côté d'une entrée de grotte vous permet d'une part de rester tranquille question chauve souris, d'autre part de récolter des guano et des ailes de chauve souris.

Une ferme à peaux/viandes de cochons : mettez un village de cochons au milieu des beefalos : effet garanti au printemps ! Sinon dans un cimetière avec un appat enclos. Les fantômes tueront les cochons garous lors de la pleine lune : peaux + viandes à ramasser le matin suivant.

Il existe des types de fermes plus avancées, mais qui nécessitent aussi un plus gros matériel : par exemple la ferme à molosses : avec des tourelles et un warg emprisonné.

Enfin, vous pouvez dévelloper des pièges pour certains géants (ceux qui apparaissent toujours au même endroit). Le village de 40 lapins viendra à bout d'une reine abeille (équipez les de casques!). De même (ça ne fonctionne pas à tous les coups : parfois elle se mettra en colère, ruinant votre stratégie en qq instants) le piège à dragon mouche : deux villages de 20 lapins séparés par un sentier étroit entre deux murs (c'est un peu compliqué... je mettrais une capture d'écran à l'occasion). L'avantage de ces pièges : ils resservent autant de fois que nécessaire, moyennant de temps en temps de reconstruire quelques élements. Pour un élan-oie, délocalisez un troupeau de beefalos. Puisque le géant arrive au printemps... il tombera sur le troupeau en délire. attention, si votre troupeau est trop petit c'est l'inverse qui va se produire : vous mangerez de la viande de boeufalo...

Besoin de bois en grande quantité Modifier

Une mégabase est gourmande en ressources. Notamment le bois. Comment récolter du bois sans se fatiguer ? Il n' y a pas de solution idéale. Une des meilleures options me semble être d'utiliser les géants. Deerclop et blairours et toadstool sous terre. Le blairours reste génial pour faire tomber toute une forêt en deux trois jours de balade. Toadstool : planter une forêt autour de lui, puis laissez-le sortir. L'avantage c'est que vous n'aurez même pas besoin de l'éliminer à la fin : éloignez vous suffisamment et il retournera de lui même dans son trou.

Sinon le village de cochons à l'orée de la forêt : 8 cochons peuvent bûcheronner sérieusement. N'en prenez que deux ou trois si vous souhaitez garder vos treegards en bon état.

Il y a une astuce pour le bois "facile" (mais pas forcément en grande quantité ; quoi que...). Plantez vos pommes de pins dans le biome mosaïque, là où tombe la pluie de météorites ! Ces dernières cassent les arbres en tombant : venez ramasser les buches régulièrement.

En coopération sur DST (ou même en solo), vous pouvez aussi avoir un des personnages qui soit Maxwell. Max est surement le meilleur pour tout ce qui est collecte des ressources de bases, grâce à ses clones.


Guides de jeu
Icône Science Divers [Vidéo] Bien DébuterChasse aux lapinsConsoleRécolte d'essence cauchemardesqueGameplay
Mijoteuse fermée Camping Camp de baseCamp à grenouilles
Jardinet basique Agriculture MijoteuseObtention de pépites d'orAgriculture renouvelable
Icône Survie Survie Mode AventureSurvie aux vagues de molossesGuide de l'hiverGuide de l'été
DST DST Skins gratuites
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .